Définitions

  • Autocueillette de fruits et légumes

  • Autocueillette d’arbres de Noël

  • Boutique/kiosque/marché de vente

  • Restauration (repas, table champêtre, cantine, prêt-à-manger, etc.)

  • Hébergement (B&B, chambres, camping, etc.)

  • Chambres avec petits déjeuners ruraux

  • Labyrinthe de maïs/arts dans les champs

  • Sentiers pédestres et cyclables à la ferme

  • Contacts avec les animaux

  • Promenades en charrette à foin ou en tracteur

  • Équitation

Il existe différents termes et différentes définitions qui englobent toute activité touristique se déroulant sur la ferme ou en milieu rural : agrotourisme, agritourisme, tourisme à la ferme, tourisme agricole, tourisme rural, tourisme gourmand. La définition de l’«agrotourisme» la plus couramment utilisée est celle de L’Association de l’agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec. 

 

Définitions de l’Association de l’agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec

Lagrotourisme pour l’AATGQ est une activité touristique qui est complémentaire à l’agriculture. Il met en relation des productrices et des producteurs agricoles avec des touristiques ou des excursionnistes et permet à ces derniers de découvrir le milieu agricole, l’agriculture et sa production à la faveur de l’accueil et de l’information que leur réservent leurs hôtes. 

Le tourisme gourmand pour l’AATGQ est la découverte d’un territoire, par une clientèle touristique ou excursionniste, à travers des activités agrotouristiques, complémentaires à l’agriculture, ou bioalimentaires et des expériences culinaires distinctives, mettant en valeur le savoir-faire de producteurs agricoles et d’artisans, permettant de découvrir les produits régionaux et les pats propres au territoire québécois, par l’accueil et l’information que leur réserve leur hôte. 

 

Définitions du Comité agrotourisme & tourisme gourmand Bas-Saint-Laurent

 

L’agrotourisme pour le Comité agrotourisme & tourisme gourmand représente toutes les activités d’interprétation à la ferme, reliées ou non à une offre gourmande.

 

Le tourisme gourmand pour le Comité agrotourisme & tourisme gourmand représente les activités d’autocueillette, les kiosques de vente à la ferme, les tables champêtres, les marchés publics, les activités ou événements mettant en valeur le savoir-faire et le patrimoine culinaire du territoire, les restaurants et l’hébergement mettant en valeur les produits du terroir, les circuits touristiques gourmands et attraits connexes, les activités touristiques distinctives typiques au territoire comme la cueillette de champignons sauvages ou d’algues marines, ainsi que les activités reliées à la pêche sur les berges du Saint-Laurent.


 

Deux autres définitions du comité

 

Le Comité agrotourisme & tourisme gourmand travaille également avec deux autres définitions pour remplir sa mission qui est de « structurer et développer l’offre agrotouristique et gourmande au Bas-Saint-Laurent en concertant les forces du milieu afin d’outiller et d’appuyer les productrices et les producteurs agricoles de la région. »

 

Offre agrotouristique d’une entreprise agricole : Sur le lieu principal d’activité et ouvert au public : visite libre, visite guidée (avec un guide- interprète, un audioguide ou un guide papier) et interprétation (panneau, exposition, vidéo...). 

 

Offre gourmande d’une entreprise agricole : Sur le lieu principal d’activité et ouvert au public : restauration (repas, tables champêtres, cantine, etc.), dégustation, boutique de vente (avec ou sans offre alimentaire), autocueillette, activités récréotouristiques et hébergement agrotouristique.

L’objectif de travailler avec ces deux dernières définitions est d’inclure les entreprises qui accueillent déjà les consommateurs sur leur lieu de production, d’une part parce que ces derniers vivent une expérience même s’il n’y a pas de transfert d’information, et d’autre part, parce que ces entreprises ont un potentiel de développer des activités agrotouristiques (selon la définition de l’AATGQ) du fait qu’elles accueillent déjà les consommateurs sur leur entreprise.​

Exemples de services et d’activités agrotouristiques ou gourmandes qu’une entreprise agricole peut développer : 

  • Accueil et présentation de l’entreprise

  • Musées agricoles

  • Visite libre

  • Visite guidée avec un guide-interprète

  • Visite guidée avec un audioguide

  • Interprétation (panneaux, exposition, vidéo…)

  • Mur vitré donnant sur un espace de production

  • Démonstration de procédés de fabrication par un artisan

  • Démonstrations agricoles et agroalimentaires

  • Tours éducatifs et démonstratifs

  • Dégustations